Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Montauban, 1940
(par webmaster)
« De mai à septembre 1940, des dizaines de milliers de Belges et de Français fuient devant l’avancée éclair de la Wehrmacht. Cinq mois au cours desquels la patrie des droits de l’homme plonge dans un chaos épouvantable et passe de la IIIe République au régime de Vichy. Dans cette France de la défaite, Montauban joue un rôle de premier plan : lieu de repli pour des milliers de réfugiés, l’état-major de l’Armée ou encore les collections du Louvre… jusqu’au président de la République espagnole. Placé en résidence surveillée dans la cité d’Ingres, abandonné de tous, Manuel Azaña s’éteint à l’hôtel du Midi, le 3 novembre 1940. »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Gaullisme et antigaullisme
Dunes : le dernier témoin du 23 juin (...) Au matin du 23 juin 1944, Roger Bourgade, le jeune homme de Cuq, est envoyé par son père dans la bastide voisine pour ferrer une jeune jument. Fait otage, il assiste aux onze pendaisons. L’image (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia