Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

La légende du bromure durant la Drôle de guerre
(par Morice)
« Arrivé à Hyères le palmiers le 2 novembre 1965 pour y faire mon service militaire au 405 RAA je vous assure qu’il y avait du bromure, non seulement dans les plats sortants de la cuisine mais aussi dans le vin !!! Avec les copains on se demandait ce qui nous arrivait, on avait tous un tout petit zizi ! »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Le Midi dévasté par les inondations, (...) Les 2 et 3 mars 1930, les eaux du Tarn se déchaînent sur la cité d’Ingres et de Bourdelle. Les quartiers populaires de Sapiac et la ville basse de Villebourbon sont engloutis. Aux victimes (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia