Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Femme d’action, femme résistante. Marie-Rose Gineste, Juste parmi les Nations
(par Claire Daudin)
« Bonjour, J’ai lu avec beaucoup d’intérêt les pages d’ArKhéia consacrées à Marie-Rose Gineste.Durant la Seconde guerre mondiale, mon arrière-grand oncle, Raoul Lafargue, était curé de Molières, près de Moissac. Il a laissé un journal, tenu de juin 1939 à juillet 1941, puis de juillet à septembre 1943.Il n’y a donc rien sur l’année 1942. Comment savoir s’il a lu la lettre de Mgr Théas, ce qu’il en a pensé ? S’il connaissait Mlle Gineste ? Après avoir lu le livre de Catherine Lewertowski, Morts ou juifs, la maison de Moissac, j’ai été très frappée de constater que ma famille d’origine montalbanaise, (...) »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
La légende du bromure durant la Drôle de guerre
Mobilisé sur le front, Albert Lefèvre participe à la rédaction des journaux régimentaires. Destinée à maintenir le moral des troupes, cette presse le fait l’écho de l’utilisation du bromure. Une substance qui permettrait de réduire la virilité des permissionnaires.
Gaullisme et antigaullisme
Les auxiliaires français de la (...) La Gestapo – ou, plus exactement, la Sicherheitspolizei (SIPO-SD) dont la Gestapo n’est que la section IV - s’installe officiellement à Cahors après le 11 novembre 1943 - jusque-là, elle n’y était (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia