Arkheia, revue d'histoire

Aveyron, encyclopédie Bonneton

Par Jean-Philippe Marcy
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Critiques de livres

Les éditions Bonneton s’enrichissent d’un nouvel ouvrage avec un volume consacré à l’Aveyron. Le portrait de ce département, presque exactement calqué sur l’ancienne province du Rouergue, est brossé en cinq grands chapitres. Ils content la grande histoire de l’époque des statues menhirs, de la Graufesenque, de la Guerre de Cent Ans, de la Révolution française … mais aussi la petite, celle de traditions rouergates bien ancrées, autour des foires, fêtes et pèlerinages. Étude des coutumes, des dévotions populaires et des métiers traditionnels à travers un chapitre particulièrement riche également consacré à la danse, à la musique et à la littérature de langue d’Oc ou d’expression française. Le très ample patrimoine ( abbatiale de Conques, abbaye cistercienne de Sylvanès, cathédrale de Rodez, bastides du Villefranchois ), les chapelles romanes, les châteaux et fermes fortifiées disent la ferveur autant que le labeur et le caractère de ces hommes durs à la tâche. Mosaïque de terroirs, des monts d’Aubrac aux rochers du Larzac, des vignes du vallon de Marcillac à l’opulent plateau du Ségala, l’Aveyron est connu pour sa vocation agricole affirmée, fondée sur l’élevage bovin au nord et ovin au sud ( Roquefort ). Le département modernise son industrie et son équipement ( Viaduc de Millau ) et accueille un tourisme vert en forte progression. Aveyron de la diaspora aussi : l’émigration aveyronnaise constitue un phénomène original, par son ampleur, son dynamisme (exprimé par la solidarité des « Aveyronnais de Paris » ) et ses destinations lointaines ( États - Unis, Argentine … ). Pourtant, après une longue époque de dépeuplement, l’installation de nombreux « néo - Aveyronnais » stabilise la démographie départementale. Un ouvrage abondamment illustré qui éclairera le lecteur plus curieux.

Aveyron, Encyclopédie Bonneton, Paris, 2005.



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Vichy État occitan ?
Le meilleur Tour de France de René (...) Pendant près d’un demi siècle – de 1932 à 1981 – René Pellos fut le plus prodigue des dessinateurs de la Grande Boucle. Armé de son seul crayon et de sa parfaite connaissance de la course, il réalisa (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia