Arkheia, revue d'histoire

Opinion, débats

Loin de justifier ou de condamner, l’historien se doit de comprendre ; c’est avant de se risquer à dire pourquoi, cherche à savoir comment les choses se sont passées... Tel est l’objectif de cette rubrique qui ouvre le débat sur une histoire immédiate, pour le moins très présente.

Haut de page Retour à l'accueil
| 

LDH : les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme partie 2

 |  Par Max Lagarrigue

| 

LDH : les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme

 |  Par Max Lagarrigue
Désormais privée de perspectives révolutionnaires, une partie de la gauche et de l’extrême gauche voit dans l’islamisme la nouvelle expression politique des « damnés de la terre ». Ces liaisons dangereuses s’incarnent dans l’obstination tranquille de la Ligue des droits de l’homme à prôner une tolérance surprenante à l’égard des islamistes.Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».

| 

Oumma.com : la vitrine légale d’un islamisme décomplexé ?

 |  Par Max Lagarrigue
Entre deux publicités, l’une pour le hijab à la mode iranienne et l’autre pour les éditions Tawhid qui promeuvent les vidéoconférences du fondamentaliste Tariq Ramadan, le site web oumma.com – qui s’autoproclame premier site web islamique francophone avec, selon ses administrateurs, cent vingt mille abonnés et plus de six millions de visites mensuelles – s’annonce comme le carrefour culturel et religieux de la « seconde religion de France ».

| 

Famine en Ukraine ( Holodomor) : vous avez dit « négationnisme » ?

 |  Par Stéphane Courtois
Au printemps dernier, Annie Lacroix-Riz, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-VII, a lancé un site web pour appeler ses collègues à la mobilisation contre un innommable mensonge qui courrait le monde depuis soixante-dix ans : non, mesdames et messieurs, il n’y a pas eu de famine en Ukraine en 1932-1933, et encore moins une famine qui aurait fait plusieurs millions de morts, et surtout pas une famine organisée par le pouvoir soviétique lui-même.

| 

Thierry Meyssan : pauvre Voltaire !

 |  Par Max Lagarrigue
Créé en janvier 1994, le réseau Voltaire, comme son nom l’indique, se réclame du libre penseur des Lumières. Pourfandeur de l’extrême droite française, son fondateur et animateur, Thierry Meyssan a depuis réalisé un virage à 180 degrés. Défenseur de la théorie du complot dans l’attaque du World trade center, il a dépuis lié des amitiés improbables avec les négationnistes français et les antisionnistes du Golfe.

| 

La laïcité face à l’Islam

 |  Par Max Lagarrigue
Texte extrait de la conférence donnée à l’occasion du projet européen Grundtvig SUVal à Auvillar sur le thème :" Les valeurs qui nous unissent et celles qui nous séparent : courants des valeurs en Occident et en Orient (Separating and unifying values : trails of west - eastern values)", le 9 juillet 2010. La laïcité française face à l’Islam… Voilà une question qui a fait et continue à faire couler beaucoup d’encre. Un citoyen de l’Union européenne qui aurait à se pencher sur cet épineux dossier aurait, sans doute, quelques légitimes difficultés à trancher, tant le principe de la laïcité à la française est spécifique sur le territoire communautaire.
| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
La légende du bromure durant la Drôle de guerre
Mobilisé sur le front, Albert Lefèvre participe à la rédaction des journaux régimentaires. Destinée à maintenir le moral des troupes, cette presse le fait l’écho de l’utilisation du bromure. Une substance qui permettrait de réduire la virilité des permissionnaires.
Arkheia : l’histoire en région Revisiter l’histoire du XXe siècle à travers le prisme de l’histoire régionale, telle est le credo d’un collectif d’historiens, chercheurs ou encore journalistes qui a créé en 1999 la revue d’histoire (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia