Arkheia, revue d'histoire

Sommaire

Azana 2 / hors série / 2008 / Les intellectuels espagnols dans l’arène politique

Haut de page Retour à l'accueil Découvrez nos autres numéros

Recherche

| 

Edito

 |  Par Max Lagarrigue

| 

L’engagement des intellectuels

 |  Par Jean-Pierre Amalric

| 

Manuel Azaña dans la nouvelle édition de ses oeuvres complètes

 |  Par Santos Julia

| 

Une relation déséquilibrée : La France selon Azaña, Azaña selon la France

 |  Par Bartolomé Bennassar

| 

Julián Besteiro, de l’institution de libre enseignement du socialisme

 |  Par José Martinez Cobo

| 

Pablo de Azcárate : l’apôtre inconnu de la paix

 |  Par Jean-François Berdah

| 

Max Aub et Manuel Azaña, l’écriture au service de la République

 |  Par Gérard Malgat

| 

Manuel Azaña et le bon vouloir de Vichy

 |  Par Guillaume Bourgeois

| 

Le dernier discours du président Manuel Azaña, 18 juillet 1938

 |  Par traduction de Jean-Pierre Amalric
Prononcé à Barcelone, pour le second anniversaire du déclenchement de la guerre civile, ce discours public est le dernier que le président Azaña a eu l’occasion d’adresser à ses compatriotes, ce qui lui donne la valeur d’un testament. La traduction en est faite d’après le texte de l’enregistrement original, retrouvé récemment, et communiqué par le professeur Santos Juliá.

 

| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Moczarski, entretien avec un bourreau le SS Jürgen Stroop
A lire : l’analyse critique de l’historien Jean-Louis Panné sur l’ouvrage exceptionnel de Kazimierz Moczarski, Entretiens avec le bourreau (Gallimard).
1940, le Sud-Ouest dans la tourmente
1940-42 : Mona Lisa campe à Montauban MONTAUBAN (82) : Colloque sur la « France du repli »Jean-Philippe Cros. | 14 Mai 2000 | 00h00 La tenue du colloque sur les réfugiés en Juin 40 « la France du repli », est l’occasion de rappeler que le (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia